Résistance en terre mexicaine

Résistance en terre mexicaine
La terre mexicaine poudrière d’une rébellion sousterraine

Répression contre les prisonniers politiques à Oaxaca

novembre 28th, 2008

> Oaxaca de Juárez, Oaxaca, 27 de noviembre de2008
>
> À toutes les organisations, collectifs et personnes de Oaxaca, du Mexique et du mondeÀ l’ autre CampagneAux organisations Nationales et Internationales de  Oaxaca, du Mexique et du monde 

Aux moyens de CommunicationsAux integrantEs de
la APPOAux simpatisantEs de
la APPO, du Mexique et du mondeAction urgente, devantPlusieurs prisonniers politiques et de concience comme Pedro Castillo Aragón et Victor Hugo Martinez Toledo de la prison de Santa Maria Ixcotel, Oaxaca, ont été possiblement déplacer, nous avons peur qu’ils soient déplacé vers une prison de sécurité maximum. 

Nous solicitons votre solidaricé devant cette offensive gouvernementale du déplacement de Pedro Castillo Aragón et Victor Hugo Martinez Toledo (et peut être à 9 autres prisonniers politiques) du pénitencier centrale de Santa Maria Ixcotel, Oaxaca qu’il veulent sûrement transférer vers Nayarit aujourd’hui le 27 novembre 2008.

> Référent:Pedro Castillo Aragón est integrante du comité de défense citoyenne (CODECI), organisation intégrante de l’APPO et adherente à l’autre campagne et formant partie du comité des prisonniers politiques de Santa María Ixcotel, Oaxaca. Étudiant de loi de la faculté de droit de l’université Autonome Benito Juarez de Oaxaca (UABJO). Il est originaire de
San Pedro Ozolotepec, Miahuatlán, Oaxaca, à 31 ans et est prisonnier depuis 2002 parce à cause de son appuis et activisme comme avocat du mouvement indigène de Oaxaca.Victor Hugo Martinez Toledo: Intégrant de l’Assemblée populaire des peuples de Oaxaca (APPO) et détenus depuis le 3 novembre 2006. Participant actif du mouvement populaire de Oaxaca. 

Fait:
Un opératif policier surprise, coordinner par les autorités de l’État et fédérales, ainsi que leurs polices respectives, sous l’autorité de Alan Loren Peña Arqueta, directeur de l’agence de l’État d’investigation de Oaxaca AEIO, depuis l’aube il réalise des perquisitions Dans cette prison ou se trouve nos camaradas prisonniers qui luttes pour la justices sociales. Les moyens de Communications signalent que une avion de
la PFP (Police Fédérales Préventives) avec un numéro de série XC-OPF, ont été transférés 11 personnes. Jusqu’à ce moment les familles et les amies ne connaissont pas les raisons pour lesquelles ils ont été transférés (les médias disent pour des raisons de sécurités…), ainsi que leurs états physiques et émotioneles. 

Les autorités responsablesde l’opératif n’ont pas fait aucune déclaration publique officielle qui éclairci les raisons du transfert de nos camaradas, ni les noms des 9 autres prisonniers et n’ont pas dis aucune justifications de l’opération ni des perquisitions
À ce momento aucune informations n’éclairci la situatrion de nos compagnons

Appel:À être attentif à la situation de nos compagnons prisonniers politiques. Parce que c’est clair que cette action répond à des motifs politiques pour continuer à réprimer le mouvement populaire de Oaxaca qui exige la justice et la liberté de ses prisonniers politiques. Nous savons que cette opération répond à une agresión et à un coup contre le mouvement de Oaxaca devant le chemin pour construire un autre Oaxaca.Nous demandons de façon respectueuse à tout deux et celles qui lisent ce message de ce prononcé pour la présentation immédiate de nos prisonniers et contre le transfers vers une prison de sécurité maximum, ainsi que de diffuser les vrais raisons politiques de ces faits.
Nous resposabilisons le mauvais gouvernement de Ulises Ruíz Ortíz, au gouvernement fédérale de Felipe Calderón et aux autorités policières de l’intégrité physique de nos compagnons. Aucune action ne pourrons arrêter la lutte pour la liberté et la justice qui à comencé avec le peuple de Oaxaca.

Nous exigeons d’arrêter la criminalisations de deux et celles qui luttes socialement qui sont actuellement prisonniers politiques!
D’arrêter la represión généraliser contre le mouvement populaire de Oaxaca!Basta du terrorisme d’État!
 Comité des Prisonniers politiques de Santa María Ixcotel

Comité en défense du citoyen (CODECI)
Voix construisant l’autonomie et la liberté (VOCAL)

Partager et découvrir : Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Digg
  • del.icio.us
  • BlogMemes Fr
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Spurl
  • Technorati
  • YahooMyWeb
  • blogmarks








Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 63 articles | blog Gratuit | Abus?